Parlons … allaitement


Bébé, Maternité / mercredi, janvier 24th, 2018

Parlons … allaitement

Cela fait un moment que je voulais faire cet article, et là l’occasion s’y prête. Je m’explique.

A la naissance de Noah, j’avais fait le choix de ne pas l’allaiter du tout. Je ne me le sentais pas, je n’étais pas prête, et je voulais que Jo participe entièrement.

Pour Anna, j’ai voulu faire autrement, je me suis dit « si c’est mon dernier bébé autant tenter plutôt que regretter après »

Les premiers jours ce n’était pas facile, c’était douloureux, et elle avait du mal à téter. Il se trouve qu’elle avait le frein de la langue trop long, ce qui l’empêchait d’avoir une bonne succion et donc me faisait mal. A ses 3 jours la pédiatre de l’hôpital lui un coupé le frein, ça été rapide et sans douleurs. Et là le changement a été immédiat.  Aux fils des jours nous avons réussi à nous apprivoiser, nous découvrir et nous avons pris notre rythme. L’allaitement s’est très bien passé et j’avais même plaisir à allaiter. Le gros point positif franchement c’est pour sortir! Pas besoin de se trimballer des tonnes de lait, Bibi, eau et j’en passe. Juste mes nénés toujours prêts et un grand lange pour être à l’aise (hey oui le regard des gens reste gênant) L’autre kiffe de l’allaitement c’était pour la nuit. Pas la peine de se lever, préparer un bibi les yeux collés. Comme elle dormait dans le lit avec moi j’avais juste à lui donner et hop on se rendormait tranquillement.

Notre allaitement exclusif a duré 4 mois, après avec la reprise du boulot c’était compliqué, j’ai bien essayé de tirer mon lait mais c’était trop fastidieux pour peu de rendement.

Vous allez me dire pourquoi elle nous parle de ça maintenant? Hé bien tout simplement car les bienfaits de l’allaitement je m’en rend bien compte encore aujourd’hui. Cette semaine mes 2 crevures ont choppé un vilain virus et sont tombés malades en même temps. Comme c’est les vacances ils ont exactement la même alimentation, le même environnement etc.  Anna a eu 1 journée de fièvre, qui l’a rendu un peu ko, et le lendemain elle était à nouveau fraîche comme un gardon. Noah lui, ça a duré 3 jours, 3 jours au bout du rouleau, où il a passé ses journées à dormir avec de la fièvre. J’en suis persuadé grâce à l’allaitement Anna a eu de supers défenses immunitaires, et du coup elle guérit très bien toute seule. D’ailleurs en 2 ans elle n’est quasiment jamais tombée malade et n’a jamais eu besoin de médicaments si ce n’est du doliprane.

C’est sûr qu’avec cet article je ne vous apprend rien, c’est déjà bien assez connu que l’allaitement et ce qu’il y a de mieux pour bébé. Mais je vous apporte mon expérience, toute fraîche, de cette comparaison entre mes 2 bébés.

Des bisous

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *