Le stérilet Mirena : 1 année en enfer


Billet d'humeur / mercredi, février 21st, 2018

Le stérilet Mirena : 1 année en enfer

Il y a maintenant un peu plus d’un an j’ai pris la décision d’aller me faire poser un stérilet.

Rendez-vous pris chez la gynécologue elle me parle des deux stérilets différents: hormonal et cuivre. Je lui dis clairement que je souhaite celui qui est le plus efficace et le moins d’effets secondaires et elle me propose donc le stérilet Mirena (hormonal). Elle me met en garde sur de possibles effets secondaires qui sont de l’acné les premiers mois, je me suis dit que si c’est que ça, ça va.

Quelques temps après c’est le jour J, le jour de poser ce fameux stérilet. Une ou deux heures avant déjà il faut prendre des antidouleurs donc j’en avais déjà conclu que ça allait être un peu douloureux. Elle me pose le stérilet est là je peux vous dire que c’est pas franchement agréable, ça triture, ça fait assez mal. Clairement ce n’est pas un bon moment du tout et une fois posé ce n’est pas franchement mieux parce qu’il y a des espèces de mini contractions pas très sympa.

Je vous passe les détails mais pendant plusieurs mois on a des règles plus ou moins abondantes.

Puis vint le début des soucis…

Au bout d’un mois  j’ai commencé à avoir comme effet secondaire cette fameuse acné qui d’ailleurs ne m’a pas quittée depuis. Elle qui m’avait dit que ça ne durait que quelques mois et bien j’ai eu tort de la croire. Mais ce qui me dégoûte le plus c’est que à aucun moment elle ne m’a parlé d’autres effets secondaires. A peine me l’avait elle posé j’ai eu l’envie d’aller quand même regarder sur Internet ce qu’il se disait, chose que j’aurais dû faire avant. Là j’ai commencé à lire une liste non exhaustive d’effets secondaires dont elle ne m’avait absolument pas parlé. Des migraines, de la dépression, perte de libido, perte de cheveux, prise de poids et j’en passe. Dans les cas les plus grave il y à même cancer du sein, argh.

Naïvement je me suis dit c’est comme tous les médicaments, il y a des listes et c’est pas pour ça qu’on a tous ces effets. Au fil du temps j’ai commencé à me sentir de moins en moins bien, à me sentir dépressive, j’ai commencé à être désagréable et très irritable. Je n’avais pas fait le lien avec le stérilet, je pensais que c’était plus un état de stress suite à mon changement professionnel.

Et puis là c’est dernier temps ses effets se sont amplifiés. J’ai commencé à être vraiment invivable, désagréable et à me sentir de plus en plus mal au fond de moi. Un état de tristesse constant, je sais pas comment expliquer mais je me sentais mal à un point même d’avoir des idées vraiment très très noir.

Je ne supportais rien, et de venais parfois complètement hystérique, à gueuler sur les enfants, sur mon mari. Ajoutez à cela un état de fatigue constant,  je me sentais tout le temps fatigué même après avoir dormi. Bon je ne parle pas de l’acné qui ne s’est pas et s’est même aggravé, plus ma peau qui n’est pas au top et mes cheveux que je perds par poignées. Mais dans tout ça ce qui est le plus difficile à vivre au quotidien ce sont les migraines.

J’ai toujours été migraineuse mais je prends un cachet et puis ça va tout de suite mieux mais ça restait quand même occasionnel. Là ces derniers temps c’était tous les jours. Oui tous les jours des migraines parfois les cachets faisaient effet et parfois non il fallait que j’en reprenne. Mais au-delà du fait que ces migraines étaient tous les jours elles étaient vraiment handicapant au quotidien. C’est-à-dire que j’avais des malaises des sueurs, des vertiges et parfois même il m’arrivait de vomir. Tous les jours des vertiges, tous les jours des malaises, des moments pas bien. S’en était même dangereux parce que j’en arrivais à un point où je me suis demandée si j’allais pouvoir encore conduire.

La prise de conscience…

A force de réfléchir, je me suis demandais depuis quand j’avais tout ça et là ça été l’illumination: le stérilet Mirena. Jamais je n’aurais pu penser qu’un simple petit stérilet puisse autant te gâcher la vie. Parce que clairement ça me gâchais la vie. J’étais tellement mal tous les jours et tellement désagréable avec les enfants, avec mon mari, et moi-même je vivais un enfer et je le faisais vivre autour de moi. Franchement est-ce que ça vaut le coup de se mettre dans des états pareils pour ça. Pour ce qui est de la douleur autant le poser ça fait mal, le retirer ce n’est rien du tout. Quand cette m**** a été retirée, j’ai senti soudainement un bien-être m’envahir comme si tout ce mal-être s’était envolé d’un coup.

Dénoncer ces pratiques…
Tiens tiens comme c’est étrange

Je sais qu’il va falloir un certain temps pour que mon corps se réadapte à tout ça mais merde quoi pourquoi je me suis infligée ça, pourquoi j’ai écouté les médecins. Je ne comprends pas, c’est honteux de nous cacher la vérité de nous  » forcer » à prendre des contraceptifs sans nous parler de tous les effets qui peut y avoir derrière.

Il y a quelques années déjà quand je prenais la pilule, j’avais une pilule qui depuis a été retiré du marché et là déjà je m’étais sentie trahie. Aujourd’hui je me ressens pareil,  je ne comprends pas pourquoi on ne nous met pas en garde sur tout ça. Je veux dire si il y a des effets secondaires il faut nous le dire pas juste se contenter de nous dire « bah tu vas voir quelques boutons et basta », non non il faut dire la vérité. « Chère Madame, vous allez peut-être vous sentir mal, vous allez peut-être être dépressive, vous allez peut-être avoir plein de choses mauvaises ». Sans pour autant dire que ces choses vont arriver, mais dire que c’est possible que ça arrive et moi dans mon cas c’est arrivé, j’ai eu tout ça réellement.

Je peux le dire pendant un an j’ai vécu vraiment un enfer, c’était horrible. Alors bien sûr vous pouvez me dire mais pourquoi tu n’as pas enlevé avant? Tout simplement parce que je n’avais pas fait le lien, je n’avais pas capté que tout ça finalement  venait de là. Je m’étais dit « mais c’est pas possible que tout ça soit dû juste à cette petite chose que j’ai en moi ». Et pourtant si. Les effets devenaient tellement  invivable que je n’avais pas d’autres choix que de l’enlever pour pouvoir revivre correctement.

J’ai fait un signalement à l’agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé. Il ne faut pas se laisser faire, se laisser manipuler par cette omerta pharmaceutique qui nous tues à petit feu.

Vous avez été nombreuses à me dire que le stérilet en cuivre était beaucoup mieux j’en ai parlé d’ailleurs avec ma médecin qui m’a aussi dit qu’il n’a pas du tout d’hormones dedans donc pas d’effets secondaires. Il est possible que je m’oriente vers ça mais pas tout de suite pour l’instant j’ai envie de laisser souffler mon corps, le laisser vivre sereinement. Non je vous arrête tout de suite il n’y aura pas de troisième bébé. Mais là vraiment je pense qu’il faut que je laisse les choses se remettrent un petit peu en place naturellement.

Prenez soin de vous

Des bisous

5 réponses à « Le stérilet Mirena : 1 année en enfer »

  1. Bravo pour ton article. Je suis vraiment contente de mon choix d’avoir pris plutôt un stérilet cuivre car j’ai eu la chance d’entendre parler des risques du Mirena avant. Et pourtant ma sage-femme me la conseillé malgré mes réticences…

  2. Hello !! Comme je te comprends… moi je l’ai tenu un mois ( des saignements des douleurs des migraines …) et une fois retiré et bien un kyste est apparu mon corps a encore des séquelles de cette merde je regrette aussi de ne pas avoir était informé sur tout ça ! Cela fait 1 mois que je l’ai enlevé et je pense qu’il faut que les gens soient au courant de ces effets afin d’éviter parfois des traitements anti dépressifs … en tout cas merci pour ton message il en aidera plus d’une à faire leurs choix de contraception et amènera certaines à déculpabiliser si elles sont dans le même état car on se sent souvent incomprise dans cette situation !!!

  3. Bonjour, moi j’ai eu cela avec la pilule. Le jour où j’ai arrêter la pilule je me suis senti moi même. Plus calme. Donc j’ai décide de mettre un stérilet en cuivre. Beaucoup soucis aussi. 10jours de règles par mois. Donc avec mon mari on a décidé que je arrêté les hormones et moyen contraception . Mon mari a décidé de se faire opérer car nous ne voulons plus d enfants. Je me sens revivre car plus d hormones

  4. Quel courage de parler, te livrer… et tu as completement raison. Il faut nous informer, nous dire la verité. Entre toutes les contraceptions, on est mal informé, mal protegé… je m angoisse deja à choisir une nouvelle contraception…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *